Commentaire de njama
sur Le tabou des mutilations sexuelles


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

njama njama 3 mai 2018 17:47

@Méduse
les sornettes religieuses ne sont pas l’apanage des Juifs.

bien d’accord, ni les seuls mobiles des pratiques de circoncision, du moins parmi les contemporaines, car aux États-Unis à peu près tous les bébés mâles américains étaient circoncis d’office dans les maternités au siècle dernier.

Quelles soient les raisons invoquées pour cette pratique, religieuses, hygiénistes, pseudo-scientifiques - la pseudo-théorie selon laquelle la circoncision masculine protègerait du VIH/sida étant la dernière trouvaille en date des partisans de la circoncision -, les troubles psychologiques engendrés sur l’enfant sont communs en grande partie

Traumatisme de la circoncision
par Marc-André Cotton
http://www.regardconscient.net/archi04/0405circoncision.html

On ne peut pas traiter de la question de l’abolition de l’excision sans traiter en même temps celle de la circoncision, les deux pratiques sont violentes, inutiles, et vectrices de subordination et de soumission, de l’enfant, ou du (de la) jeune adulte.


Voir ce commentaire dans son contexte