Commentaire de Decouz
sur Le tabou des mutilations sexuelles


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Decouz 3 mai 2018 18:35

Cela dépend des écoles juridiques, chez les malékites, c’est considéré comme quasiment obligatoire, pour d’autres facultatif, en Arabie Saoudite, par exemple, ce n’est pas pratiqué.


Voir ce commentaire dans son contexte