Commentaire de abelard
sur Syrie : entre intoxication chimique et manipulation politique


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

abelard 5 mai 2018 15:10

Merci pour cet intéressant article.
Quelques petites erreurs cependant.
L’OSDH n’est pas basée à Londres, mais à Coventry où Rami Abdel Rahmane tenait la caisse d’un magasin de vêtements. Et traiter l’OSDH d’organisme est lui faire un trop grand honneur puisque personne ne connait ni ses sources, ni ses membres.
Sinon, c’est la première fois que je lis ce que je pense au sujet de l’emploi du chlore. Ce gaz, mortel à forte concentration, est d’un emploi très malaisé et peu efficace. Après son utilisation en 1915, il a été très vite abandonné, pour manque de résultats, au profit de l’ypérite et du phosgène, entre autres.
On voit mal pourquoi Assad l’aurait choisi.
Sauf, bien sûr, s’il s’agissait de lancer une attaque chimique spectaculaire en minimisant le nombre de victimes. Ce qui pour Assad est l’équivalent de se tirer volontairement une balle dans le pied.


Voir ce commentaire dans son contexte