Commentaire de _Ulysse_
sur Riche à partir d'un revenu net de 4 000 € / mois / UC ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

_Ulysse_ _Ulysse_ 7 mai 2018 18:17

@oncle archibald

N’oubliez pas que piketti parle énormément du patrimoine. 
Le focus systématique sur les revenus seuls est une erreur qui plus est les revenus du travail. 

Les gens passent leur temps à jalouser ceux qui gagnent bien leur vie en faisant des métiers utiles que peu de gens veulent et/ou peuvent faire (vous donnez l’exemple du chirurgien) mais oublient que les principales injustices sont liées au patrimoine généralement hérité ou accaparé sans aucun mérite particulier. 

La réalité de France d’aujourd’hui c’est que depuis 1992 et la préparation de l’entrée dans l’euro, on souffre d’une inflation trop faible. 

La faible inflation favorise le patrimoine au détriment du travail. 
A cela s’ajoute la politique de mondialisation où l’on favorise les revenus financiers. 
Pour compenser les pertes fiscales liées aux baisses de fiscalité et à l’évasion fiscale, on augmente la fiscalité devinez sur quoi ? Le travail encore et toujours ! 

Et pour acheter la paix sociale, on verse des aides sociales, payées par le travail encore et toujours (très peu par les revenus financiers sauf la CSG). 

Et au fait, qui paye les retraites ? Devinez, c’est pas difficile, le travailleur encore et toujours smiley

En gros depuis 1992, on ne fait que favoriser le patrimoine, la rente, les revenus financier et les aides sociales tout cela payé encore et toujours par le travail. 

On arrive à une situation qui devient critique. Les pénuries de main-oeuvre commencent et vont énormément s’aggraver dans les années qui viennent. Il faut que l’on puisse monter les salaires dans les métiers utiles, dont nous avons besoin. Sauf que l’euro est un frein indépassable pour se faire, il nous oblige à la modération salariale pour rester compétitif. 

Ces pénuries sont réelles même si beaucoup n’y crois pas. 
Je sais il y a des chômeurs mais ils ne sont absolument pas qualifiés dans les domaines qui recrutent, c’est bien pour cela qu’ils sont au chômage d’ailleurs. 

Je passe mon temps à voir des jeunes français formés mais qui ne veulent pas s’emmerder et cherchent des planques parce qu’ils profitent du patrimoine familiale. 

Bref, à force de toujours défavoriser le travail par rapport au reste, faut pas s’étonner que de moins en moins de jeunes soient motivés et ça va pas s’arranger. 







Voir ce commentaire dans son contexte