Commentaire de Bertrand Loubard
sur Rwanda, Paul Kagamé, Judi Rever ... et après ? (1/2)


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Bertrand Loubard 8 mai 2018 11:06

Merci pour votre commentaire. Il est vrai que ma prose est sans doute un peu trop alambiquée quelque fois même tarabiscotée...
Je ne dis pas que vous avez tort, mais je ne dis pas, non plus, que vous avez raison concernant la problématique des actions françaises au Rwanda. Cependant, je pense qu’effectivement, comme vous le dites, la situation était et reste complexe. Mais pour ce qui est de l’attitude française lors de l’invasion du Rwanda par l’Ouganda le 1er octobre 1990 elle correspondait simplement à un respect d’accords de coopération militaire tout ce qui a de plus légale. Il faut se souvenir qu’à ce moment-là, le Rwanda était considéré comme un exemple en Afrique : le plus petit budget militaire, une corruption jugulée au maximum, une tension inter-ethnique au plus bas niveau depuis plus de 20 ans, une dette extérieur gérée au mieux, des dépenses de prestige inexistantes, une tentative de résoudre le problème des réfugiés Tutsi de la diaspora sous l’égide du UNHCR en toute transparence, etc., etc..... Au moment de la signature des accords d’Arusha (août 1993), les contingents militaires français ont été retirés comme convenu, remplacés (en novembre 1993) par les « troupes » de la Minuar. Pour ce qui est de l’opération Turquoise elle a été initiée par Bernard Kouchner et avec l’accord de l’ONU. Pour les livraisons d’armes, il est vrai que dans la plupart des conflits des intérêts plus ou moins maffieux jouent et il faudrait savoir qui les premiers livraient des armes et à qui en contravention avec les embargos. Il faut signaler que ce n’est qu’assez récemment que la presse de gauche en Israël a révélé que des armes auraient été livrées à partir d’Israël (via la Bulgarie), non pas au FPR come on aurait pu s’attendre, non pas au Gouvernement comme il aurait peut-être été économiquement logique....mais bien aux génocidaires réfugiés à Goma....Quant on sait que certains Tutsi se revendiquent de la culture hamito-couchitique et lient leur histoire à celle des Falashas (Beta Israël) ... et que les relations Israël–Rwanda sont, actuellement, au zénith...il y a de quoi réfléchir quant à la nature des livraisons d’armes .... Quant au livre de Guillaume Ancel, je ne l’ai pas encore lu, j’attends donc de « voir venir ». En effet, Kagamé avait dit à Colette Braeckman (journaliste belge de Bruxelles) que le FPR avait fait prisonniers des soldats français...mais qu’ « Il » les avait rendus à la France dans le cadre d’un « gentlemen’s agreement » !!!! Comment peut-on passer un tel accord avec ceux qu’on accusera, par après, d’avoir été les complices du Génocide des Tutsi du Rwanda ?
Bien à vous.


Voir ce commentaire dans son contexte