Commentaire de Antoine
sur Le tabou des mutilations sexuelles


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Antoine 13 mai 2018 21:01

@Méduse
Que la structure familiale trobriandaise ne soit pas la même que la notre ne change rien à l’oedipe. Les cartes n’y sont pas distribuées dans les mêmes mains, mais le jeu est le même.

Ce qu’on peut en retenir, à minima, que la question du père a peu à voir avec le biologique. et que son rôle peut être tenu par différents acteurs. Mais il y a toujours un enfant qui doit être détaché de la mère et un tiers qui facilite cette rupture.

Voir ce commentaire dans son contexte