Commentaire de kalachnikov
sur Le tabou des mutilations sexuelles


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

kalachnikov kalachnikov 13 mai 2018 22:01

@ Self con troll

Si vous avez entendu que les femmes ont monté sciemment une cabale contre les hommes, vous m’avez mal entendu. Une part de la réalité a été occultée parce que désastreuse à l’usage ; la visée est pratique (faste/néfaste) et pas du tout morale (revanche, ressentiment, etc).

Je parle d’occultation, plutôt que refoulement ou déni parce que le premier terme est trop connoté au charabia freudien et que les deux termes peuvent renvoyer à une intention morale.

Pour vous expliquer : il y a une différence fondamentale entre celui qui crée le monde (le législateur, celui qui promulgue des incestes) et la génération qui suit : c’est que le premier connait le mécanisme tandis que les seconds le subissent sans le connaître. Pour vous donner une idée, il a tout de même fallu des centaines d’années, sinon des milliers pour prendre conscience de l’impact de la notion d’inceste sur le plan anthropologique (càd le rôle qu’a la notion d’inceste et plus largement de canalisation/orientation de la sexualité dans la construction sociale).

Et pour vous donner un exemple : celui ou ceux qui ont construit le monde des Trobriandais connaissait le mécanisme de la génération tandis que ceux qui vivent dans cette construction en sont ignorants et ne la soupçonnent même pas. Une des causes de destruction de ce peuple est le contact avec la doctrine chrétienne via le missionariat catholique ; en vue d’évangélisation, il fallut tout de même expliciter à cette population ce qu’étaient les concepts de père & fils, d’immacule conception, interdire la polygamie, etc. En un mot détruire leur environnement psychique et les précipiter dans la dépression en mettant à bas leurs conceptions immémoriales.

Chez les Trobriandais, la monogamie coexiste avec la polygamie réservée au chef ; à la monogamie est assortie l’exclusivité sexuelle qui coexiste avec le libertinage (ce qui se passe dans ’la maison des célibataires’). Cet impératif de la monogamie assortie de l’exclusivité sexuelle n’est donc pas liée à la nature de l’homme (= il n’est pas monogame par nature) et elle n’est pas liée à des considérations morales (= le libertinage n’est pas un péché). La seule raison pour laquelle cette monogamie exclusive a pu originellement être instaurée, c’est la connaissance du mécanisme de génération, de celui de la conception,donc la connaissance du rôle joué par l’homme. Et pourtant, ces gens vivent en pleine occultation et ne le soupçonne même pas. C’est confirmé par le fait que le papillonnage est permis avant le fait de former un couple et la reproduction. Il est proscrit ensuite parce que c’est sérieux. Et qu’est-ce qui est sérieux ? Fnder une famille, avoir un enfant.


Voir ce commentaire dans son contexte