Commentaire de Antoine
sur Le tabou des mutilations sexuelles


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Antoine 15 mai 2018 11:22

@astus
C’est marant que vous n’ayez que ça à répondre. Habituellement, face à des arguments, on répond par des arguments et non en insinuant que son interlocuteur est fou.


Voir ce commentaire dans son contexte