Commentaire de astus
sur Le tabou des mutilations sexuelles


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

astus astus 16 mai 2018 09:24

@Self con troll


Bonjour Self con Troll,

Merci pour votre avis sur le sujet de l’article. Cependant le fait de légitimer la circoncision pour des raisons d’hygiène et de lutte contre les maladies n’est en réalité qu’un bobard qui profite aux lobbies circonciseurs ainsi que cela est expliqué ici même  : http://www.droitaucorps.com/circoncision-arguments-mythes-pourquoi#2

Vous pouvez aussi aller ici (images pouvant choquer !) : http://ulwaluko.co.za/Photos.htmlCdlt

Bien sûr les conditions d’hygiène ne sont pas là aux normes occidentales. Mais il faut savoir que même avec des normes plus élevées il existe fréquemment des séquelles (psychiques et physiques) comme cela est détaillé dans le premier lien.

Enfin il faut savoir que la loi de Marlène Schiappa qui vise à réduire les violences sexuelles et réglementer l’âge des premières relations adoptée cette nuit  ne dit pas un mot sur le fait que des médecins pratiquent  couramment en France des interventions sur le sexe des enfants, décalottage par exemple, sans aucune indication médicale scientifiquement justifiée, et sans informer ni l’enfant ni même ses parents, ce qui contrevient formellement à toute éthique médicale et appelle donc un recours en justice que certaines familles ont heureusement le courage de faire.

On peut donc faire le constat final que les violences sexuelles sous ses différentes formes dans le monde peuvent être considérées comme la matrice fondamentale des violences du genre humain, et une source considérable de souffrances qui justifie la lutte que les humanistes peuvent mener collectivement contre elles. 


Voir ce commentaire dans son contexte