Commentaire de Antoine
sur Le tabou des mutilations sexuelles


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Antoine 20 mai 2018 07:21
@kalachnikov

Il y a aussi la succion ; chez certains Juifs le rabbin suçote la verge mutilée pour boire le sang.

Il y a toute un littérature associant juif, enfant et sang : le crime rituel dont on accusait les juifs ne manquait pas de posséder ses deux ingrédients.
Cependant, il y a lieu de penser, comme tenu de l’absence de cette accusation en monde arabo-musulman qu’il s’agit là plutôt d’une projection du rituel chrétien par les chrétiens, puisque ce rituel voit Dieu le père faire tuer Dieu le fils afin que son sang rachète les hommes.

Voir ce commentaire dans son contexte