Commentaire de Antoine
sur Le tabou des mutilations sexuelles


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Antoine 21 mai 2018 19:15

@kalachnikov

Depuis que l’homme est un être parlant, il est aussi oedipen. Bible ou pas, évangiles ou pas, à wall street comme en papouasie. Universel et intemporel. Il s’agit de la construction psychique de l’être humain, c’est fondamental.
C’est sans doute perce que vous ignorez ce fait qu’on vous trouve à errer sans même connaître de direction.

Voir ce commentaire dans son contexte