Commentaire de Christian Labrune
sur Iran-deal : quels politiciens européens occidentaux ont touché les pots de vin ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Christian Labrune Christian Labrune 25 mai 2018 13:40
L’Europe n’a pas les moyens de contourner les sanctions économiques U.S. les « plus dures jamais envisagées ».
...................................................................... .
@Massada

C’est si vrai qu’un certain nombre de très grandes entreprises, comme Total, envisagent déjà de se retirer de l’Iran si elles ne parviennent pas, passant outre aux desiderata d’une politique européenne imbécile, à négocier directement des dérogations avec les Américains. Comme il y a peu d’apparence que l’administration Trump puisse jamais céder sur l’essentiel, l’argumentation spécieuse des Macron & Moghérini tombe à l’eau : ils voulaient protéger l’économie européenne, mais l’économie européenne se débrouillera bien sans eux. Il faut dire que ces entreprises qui ont fait la sottise de collaborer avec le régime islamo-nazi de Téhéran doivent avoir sur place bien des gens tout aussi informés de l’état du pays que les services français du renseignement. Elles savent que la théocratie iranienne ne pourra plus durer très longtemps et que s’il faut, plus tard, reprendre des relations commerciales avec un autre régime, il est peut-être bien préférable de ne pas s’opiniâtrer à soutenir l’actuel : l’effet serait désastreux.

J’ai entendu hier le très long bavardage inconsistant du pauvre Macron à Moscou. Comment est-il possible qu’il puisse être encore être pris au sérieux en France ? Un de ces quatre, le sol va se dérober d’un seul coup sous ses pieds, et ce sera aussi surprenant que la fin d’un régime de Téhéran qui, après quarante ans d’existence, paraît éternel aux yeux des imbéciles.

Voir ce commentaire dans son contexte