Commentaire de REMY Ronald
sur L'ingérence Française en Syrie - Du scandale d'Etat au scandale parlementaire


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

REMY Ronald REMY Ronald 20 juin 2018 16:02

@Eric83

« ...certaine propagande »
« ...en vous focalisant sur le rôle de la Turquie »
Bonjour.
Il y a des fait têtus -et importants- qu’on ne peut occulter en douce dans un court article superficiel à charge (contre la France dans celui-ci). Il faut prendre soin de les rappeler par soucis d’honnêteté journalistique.
.
Je laisse à d’autre l’exposé sur le cadre juridique du combat international des alliés et de la Russie contre DAECH (que vous avez pris soin d’ignorer également) pour ne parler que de la France, puisque vous désirez centrer le débat sur la France et la France seulement (en prenant bien soin d’ignorer le sulfureux contexte politique syrien).
.
La France (comme vous prenez soin de ne pas le dire) a discrètement entamé un processus de limitation de son intervention en Syrie. La motivation politique issue de la protection des chrétiens d’Orient officiellement accordée à la France en 1536 par l’empire Ottoman (et renforcé par le mandat donné par l’ONU de 1920 à 1946) n’est plus trop à la mode dans les salons parisiens. l’ambiance est à se retirer vite fait de ce « nid de frelons ».
.
D’où le scandaleux silence de la France, des médias français et des partis sur la violente invasion de la province d’AFRINE en Syrie du Nord par les forces djihado-turques d’Erdogan du 20 janvier au 18 mars 2018. Avec saccages, tortures, assassinat et épuration ethnique officielle à la clé.
C’est l’invasion turque que le gouvernement syrien a fustigé.
C’est l’invasion turque que le Parlement Européen à condamné à l’unanimité (et non la mini-présence française à l’Est au côté des chrétiens, des kurdes, des arabes, etc. s’opposant à DAECH).
Vous êtes censé militer pour un retour plus important de la France au côté des minorités de Syrie.
.
Soit vous êtes un bénévole « idiot utile » (comme aimait le dire Staline qui les adorait).
Soit vous être un « troll » (plus ou moins bien payé).
Au vu de vos nombreux articles référencés et de la densité de votre CV publié par soucis de transparence, je n’ai pas encore d’opinion.
.
Mais pour les quelques maigres équipes françaises dont vous fustigez la présence, j’aimerai que vous limitiez vos accusations aberrantes et vos insultes qu’elles ne méritent pas. Ils n’envahissent pas, ils ne saccagent pas, ils ne violent pas, ils n’égorgent pas. Ils font leur boulot avec dévouement, discipline, courage et fierté sous la direction des institutions françaises et internationales. Ils ont même une réputation humanitaire et d’écoute remarquée de la population dont ils ont su obtenir la sympathie.

Voir ce commentaire dans son contexte