Commentaire de eddofr
sur Une Europe forteresse en perdition morale : le bal des hypocrites


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

eddofr eddofr 22 juin 2018 16:41

C’est bizarre quand même, 


D’Irak ou de Syrie, les « réfugiés »pourraient bien plus facilement se rendre en Arabie Saoudite ou dans les Emirats Arabes Unis qu’en Europe ...

Mais dans les bateaux, à la télévision, je ne vois pas beaucoup « d’Arabes », je vois même surtout des Africains d’Afrique Centrale : Maliens, Congolais, Nigérians, ...

Ce qui m’emmerde, c’est que les donneurs de leçons ne vivent pas à côté d’une camp sauvage de migrants.
Moi, si, enfin jusqu’à hier, ils ont fini par les expulser ... reste plus qu’à nettoyer et chasser les rats ( aucune allusion raciste, je parles bien des rongeurs, qui aiment la misère presque autant que les décharges).

L’Europe ne leur offrira pas le monde de cocagne dont ils rêvent. Les peuples européens ne le veulent pas.
Si l’Afrique se jette d’une pont, l’Europe ne sautera pas avec elle et elle n’est ni assez forte, ni assez grande pour la retenir.

En « sauvant » les migrants en mer, les associations font juste faire des économies aux « passeurs » (des bateau moins solides, moins de carburant, ...) et créent un appel d’air.

J’en suis désolé, ça me fend le cœur, mais peut-être qu’en en laissant quelques milliers mourir en mer on arrivera à dissuader les autres et on leur évitera, la faim, la soif, le long périple à pied, l’esclavage, et, à la fin du voyage, la clandestinité, l’exploitation et la misère au mieux, ou la mort en mer au pire.

Voir ce commentaire dans son contexte