Commentaire de eddofr
sur Suppression du mot « race » de la Constitution… Enfin !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

eddofr eddofr 29 juin 2018 14:31

J’y penses !!!


Maintenant qu’il n’y a plus de race, il va falloir accorder le droit de vote à Washoe, Koko, Michael, ...

Pour les ceusses qui savent pas, ce sont quelques grands primates comme nous, mais un peu plus poilus et muets (Mais non, pas des portugais, imbécile !!!). 
Ils partagent 98% de gènes avec nous, ils pratiquent la langue des signes (ils sont donc aptes à s’exprimer), maîtrisent des concepts abstraits et sont techniquement autonomes (si on n’interfère pas évidemment) ...

Les races se distinguent par l’incompatibilité génétique, autrement dit l’impossibilité de procréer.

Pour autant, le dogue allemand ne peut procréer avec le chihuahua, bien que génétiquement compatibles.
Pour autant, le cheval et l’âne peuvent procréer malgré l’incompatibilité génétique,même si le résultat, bardot ou mulet, est stérile.
Pour autant, quelques sous-espèces de chiens sont génétiquement compatibles avec les loups.

Il n’y a qu’une race humaine.

Il n’y a qu’une race de chien.

Pourtant, je ne laisserais pas mon coton de Tuléar seul avec un Staffordshire bull terrier ...

Parce que nous sommes tous de la même race, je sais sans aucun doute possible que le plus affamé des deux n’hésitera pas à bouffer l’autre tout cru.

Le paradoxe tient au fait que parmi les humains, les affamés (objectivement) viennent principalement du Sud, mais que les « plus affamés », les goinfres, ceux qui veulent tout alors qu’ils ont déjà le ventre plein, ceux là viennent de l’ouest !!!
Et ces dernier contribuent largement à affamer les Sudistes, qui viennent alors chercher pitance parmi les Ouestiens rassasiés.

Voir ce commentaire dans son contexte