Commentaire de Trelawney
sur L'affaire des vignerons Japonais de Banyuls : Quand l'administration a un goût de bouchon !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Trelawney Trelawney 5 juillet 2018 13:39

Le préfet du département se nomme Philippe Chopin. Il faut mettre un nom à ce personnage, parce que l’anonymat dans l’administration ne doit pas exister et il faut qu’il ait le courage de ses actions, sans se cacher derrière un « je ne fais que faire respecter la loi ». 

Ce préfet est arrivé en juin et fait déjà parler de lui. Ou comment un rat de bureau ne veut pas qu’on l’oublie au fin fond de la Catalogne.
Maintenant il annonce qu’il va revoir le dossier. Non mais c’est quoi ce clown ! Heureusement que dans le privé le niveau intellectuel est un peu plus relevé, sinon je ne donne pas cher du pays. 

Voir ce commentaire dans son contexte