Commentaire de kalachnikov
sur L'affaire des vignerons Japonais de Banyuls : Quand l'administration a un goût de bouchon !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

kalachnikov kalachnikov 6 juillet 2018 10:26
@ velosolex

Vous êtes trop sentimental, trop dans l’apitoiement et restez scotché au nippon sympa. Qui l’est sans doute, ce n’est pas l’objet.

L’objet, il est politique. La préfecture invoque la loi, la loi c’est politique ; les agents préfectoraux sont des exécutants.

La question est celle de la politique d’accueil menée par le pays et celle du sens qu’elle doit avoir. Depuis des années, on gave le citoyen avec l’idée que l’étranger ne s’intègre pas et qu’il faille durcir, toujours durcir les conditions d’accès et de résidence sur le territoire. Il faut parler la langue, il faut ceci, cela.

Or, à quoi assiste-t’on dans les faits ? A l’exclusion de personnes qui ont fait loyalement tous les efforts pour s’installer ici. A contrario l’installation sans tracasseries administratives de personnes qui ne veulent en aucune façon s’intégrer et qui viennent ici pour des raisons diverses et variées, utilitaires dirais-je, égoïstes/individuelles et non idéalistes.. Et enfin, à l’acceptation d’étrangers sur le fait du prince, par arbitraire sans que nulle part ne soit posée la question des conditions idéales d’intégration (le cas du jeune homme qui a accompli un exploit, pris démagogiquement sous son aile par Macron ; a-t’il un niveau scolaire correct pour intégrer une école de pompier ? On s’en fout !).

Bref, tout cela rend la politique d’accueil illisible, contradictoire et absurde. C’est un message exécrable qui est envoyé : la volonté d’intégration, l’exemplarité, c’est pipeau. Il vaut mieux venir de façon illégale (ceux qu’on appelle sans arrière pensée des migrants quand il s’agit de fait d’immigrés illégaux, dont la première marque d’adhésion à leur futur pays est de trangresser la loi en entrant de façon clandestine sur le territoire) et avoir un coup de chance que de s’installer légalement dans le pays, d’être respectueux des lois, de vouloir s’inscrire dans la communauté et s’efforcer d’y contribuer.

Voir ce commentaire dans son contexte