Commentaire de Mélusine ou la Robe de Saphir.
sur Quand l'insulte remplace la réflexion...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 août 2018 13:08

La difficulté est de différencier ceux qui désignent les « pervers », faisant oeuvre de salubrité et les insultes. Touchant là au problème du « politiquement correct ». Depuis le DSM , les psychologues n’ont plus le droit de désigner : le pervers. Décrire, n’est pas juger. Là, cela relève du droit et de la justice. Un médecin fut traîné en justice parce qu’il a OSE faire l’anamnèse d’un homosexuel. Alors qu’il s’agit du B.a. ba du médecin : le diagnostic. Pas de diagnostic. Pas de thérapie. 


Voir ce commentaire dans son contexte