Commentaire de cevennevive
sur Au bistro de la toile : les éleveurs qui ont vu l'homme qui a vu l'ours


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

cevennevive cevennevive 30 août 2018 15:03

Salut VICTOR !


Encore un article pour nous faire sourire à travers nos larmes... Merci beaucoup !

Au fait, à propos de morceau d’oreille susceptible, seul, de faire indemniser le berger, ne serait-il pas possible à ce même pâtre de couper quelques oreilles à ses bédigues pour se faire rembourser un faux attentat de l’ours ?

L’ours, le loup, sont des bouc émissaires tout trouvés.



Voir ce commentaire dans son contexte