Commentaire de Pimpin
sur Au bistro de la toile : les éleveurs qui ont vu l'homme qui a vu l'ours


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Pimpin 31 août 2018 10:49

@cevennevive
Et bien oui, sans loup ni ours, les pertes seraient bien moins importantes, voire anecdotique, et si elles existaient encore il faudrait bien se pencher sur cet autre problème.

Les éleveurs dépenseraient bien moins d’argent en protection que les loups apprennent très bien à contourner.
Les surveiller et les accompagner en estive ? mais c’est bien ce qui se fait ! sauf que cette surveillance est de plus en plus compliquée et inefficace tant que les éleveurs n’ont pas le droit de tirer sur les loups et ours. Les patous n’ont pas l’efficacité prévue, et peuvent même devenir un danger pour les promeneurs. Ce n’est pas sans raison qu’autrefois les bergers ont éradiqué ces animaux.

Voir ce commentaire dans son contexte