Commentaire de capobianco
sur Pour un gouvernement des travailleurs


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

capobianco 9 septembre 2018 10:50

@GrandGuignol
«  Respecter le droit est obligatoire pour gouverner la France  »

Comme pour le référendum de 2005 par exemple ?

«  la politique de Mélenchon ou de la FI ce n’est pas la même ? »
1/ ce n’est pas la politique de mélenchon mais du collectif de 3000 personnes qui ont établi le programme. 
2/ croire que tout le monde serait d’accord en tous points relève d’une vision du genre « secte » des individus. Un programme c’est le meilleur compromis possible entre des hommes et des femmes responsables qui ne se soumettent à aucun gourou.

«   mais quand ces idées sont irréalisables dans une structure telle que l’UE, on en sort et on applique le programme. »
Je sais bien que vos collègues nous présentent votre chef comme un devin mais ce que vous défendez n’est que sa vérité et qui n’est pas la nôtre. le seul moyen de savoir qui a raison sera de se faire élire à la place du jupiter « ni de gauche ni de droite ».

«  Croyez bien que si la France sort de l’UE et de l’euro, lors des referendums d’initiative populaire proposé par l’UPR, mes choix seront largement inspirés du programme de la FI et je ne serai surement pas le seul dans ce cas puisque la majorité des français est plutôt de « gauche »..  »
 Wahou... voila une phrase étonnante venant d’un upr... Vous êtes de gauche ? Pourtant vous voyez bien les méthodes utilisées par votre parti et les propos et articles permanents contre la FI au travers de JLM !!! Bon c’est votre conscience.

Si demain nous faisions un référendum sur n’importe quel sujet qui pourrait aller contre ? La droite au service de la finance est capable de tricheries pour tromper le peuple mais avec un gvt que le peuple pourra destituer (c’est dans notre progrmame) personne ne pourra aller contre. Et, mais nous ne sommes pas devins, si l’ue voulait nous imposer ses méthodes, contrairement à ce qu’osent vos collègues, nous ne sommes ni la Grèce ni tsipras mais la 2ème puissance européenne. Les 27 autres pourront-ils et oseront-ils créer une telle crise avec la France ?
Voyez je n’affirme pas, je vous donne ma vision du future espéré et dans la FI d’autres (pg, ex communistes, ex socialistes ou sans parti) peuvent douter de cela comme je peux ne pas tout défendre, c’est la démocratie pour moi. 
Mener un combat en tapant exclusivement sur la force de gauche au programme que vous jugez crédible est une grande incohérence sauf à croire que ass (qui n’est « ni de gauche ni de droite ») détient la « seule vraie vérité ».




Voir ce commentaire dans son contexte