Commentaire de Jean Keim
sur Trump Anxiety Desorder, la maladie du journaliste et des médias


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jean Keim Jean Keim 16 septembre 2018 09:19
On pourrait tout aussi bien parler de AMMD : Anxiété Morbide Macron-Dépendante, ou encore Anxiété Morbide Monnaie-Dépendante, et même pour généraliser Anxiété Morbide Mentale-Dépendante, cette dernière touche à la louche 99,99 % de la population mondiale, lucidement « je pense » que je suis dedans mais je me soigne.

Le déni de la réalité est de croire que l’image que nous avons du monde, c’est-à-dire tel que nous le pensons soit sensée, sans pour autant nous interroger sur l’origine de cette représentation.

Les médias sont entre les mains de quelques-uns, dans ces conditions le métier de journaliste est fait de nombreuses compromissions qui rapidement amènent des désordres névrotiques graves.

Voir ce commentaire dans son contexte