Commentaire de William
sur Prélèvement à la source : où est la faille ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

William 20 septembre 2018 09:55
A part le motif de « faire comme les autres pays », on ne voit pas l’intérêt de cette réforme du prélèvement à la source.
Il semble qu’à l’origine Ayrault prévoyait de fusionner impôt et taxes sociales (du moins dans une certaine mesure), ce qui aurait en ce cas été cohérent de prélever à la source, mais il aurait fallu une part de taux fixe et une part de taux proportionnelle, une usine à gaz insoluble.
Comme les revenus autres que salaires et retraites ne sont pas prélevables « à la source », l’ancien système perdurera pour les autres professions et aussi les revenus complémentaires (locatifs, placements...). Donc en final ce sera plus complexe avec davantage de protagonistes (entreprise, expert comptable, administration), et en cas de problème ils se renverront la patate chaude.
Il aurait été possible de donner une plus grande souplesse d’adaptation aux prélèvements mensuels, et de généraliser ce système, à moindre cout et sans risque.

Voir ce commentaire dans son contexte