Commentaire de Ciriaco
sur Signification du (beau) soleil


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Ciriaco Ciriaco 24 septembre 2018 20:13
C’est une jolie tentative.

Il y a un moment particulier quand le soleil se lève, quand la nuit donne la main au matin pour cet au revoir. Ce moment, observez-le bien. Il est un mélange de soleil et d’eau douce, d’un continu et d’une promesse qui n’a pas encore sa charge, son impétuosité, sa rigueur.

Le soleil comme l’eau sont des pôles opposés ; au milieu nous vaquons, rien qui vive d’un côté ni de l’autre. Trop de soleil à notre époque, trop d’énergie, trop de hachures, trop de grandiose ; la vie à soubresauts, à temps compté, à paliers, à séquences, à idoles, à murs contre l’horizon.

Peu de liquide ; peu de mémoire, peu de douceur, peu de silence. Nous peuplons la nuit d’ivresses, de bruits et de lumières électriques, en haut du fer perchées ; et pourtant même le soleil sait qu’un monde sans ombre est un désert.

Voir ce commentaire dans son contexte