Commentaire de Jean Keim
sur Le philosophe le plus dangereux de l'histoire


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jean Keim Jean Keim 3 octobre 2018 22:48

@bonnes idées
Oui, c’est en fait la pensée qui toujours (se) cherche à travers ce qu’elle connaît, elle tourne en rond dans son espace de savoir.


Voir ce commentaire dans son contexte