Commentaire de Ciriaco
sur Les animaux ont-ils des droits ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Ciriaco Ciriaco 6 octobre 2018 11:05

@Reiki

Intervenez donc ^^
Il existe des conditions destructrices dans le monde social ; ce que j’essaie de dire est qu’il y a là un problème de fond, celui du lien. La cause animale est une pensée du lien. Ce en quoi je l’appelle un germe. Elle questionne en fait la nature de notre lien au monde.

C’est une question qui embrasse la condition anthropologique dans sa totalité : exclusivement individualiste et productiviste ou capable de penser et d’organiser avec la conscience et le souci qui incombe à sa responsabilité de fait ?

Nous sommes actuellement dans une organisation technique et économique, et arrivé à un point qui n’est pas banal : car la barbarie est une norme sociale, prise pour secondaire. Celle, grandissante, des laissés pour compte, des assoiffés, des solitudes, comme celle des abattages industriels ou de la destruction environnementale à compte profitable.

C’est un tout, cela a toujours été un tout du plus profond de la nuit des temps. Les mythes qui ont traversé l’histoire ont une raison profonde, reliée, constituante. Vous avez raison de parler de globalité, un monde délié et un monde qui meurt, et ce n’est pas cette fameuse mondialisation qui oeuvre dans ce sens, avec ses mythes stériles et asséchés de la technologie et de l’économie.

Stérile et asséché pourrait bien être ce nouveau monde.

Voir ce commentaire dans son contexte