Commentaire de Mmarvinbear
sur Une brève Histoire de France : Avant maintenant


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Mmarvinbear Mmarvinbear 16 octobre 2018 01:39

@Pr gunther-schroebel

C’est vrai que pour le défilé des rois et des batailles, un dictionnaire fait très bien le travail.

Cette petite Histoire permet toutefois de montrer quelques constantes.

1 : la suite « logique » de l’ Histoire d’un pays peut être perturbée par des événements imprévus. Hugues Capet ne serait peut-être jamais monté sur le trône si Louis V ne s’était pas tué bêtement de façon prématurée. La dynastie des Valois aurait pu perdurer plus longtemps si Jean Ier n’était pas mort peu de temps après sa naissance. Ou elle aurait pu disparaître plus rapidement si par exemple sa soeur ainée Jeanne avait contesté de façon efficace sa prédominance masculine.

2 : Le Pouvoir ne reste jamais vacant longtemps. Quand la puissance romaine s’effondre au fil des décennies, des pouvoirs locaux prennent immédiatement la place du Pouvoir central. Cela implique que l’ Anarchie n’est qu’une utopie irréaliste.

3 : Un Pouvoir efficace peut mettre en place une inertie sociale et politique très lourde. L’ Ancien Régime a régné sur le pays pendant plus de mille ans, et il aura fallu une invraisemblable combinaison de facteurs pour voir cette société s’effondrer. Il aura en effet fallu la combinaison d’une sclérose organisée des pouvoirs, une grande période de difficultés économiques et une dégradation climatique pour relancer les dés.

4 : Le Passé est facilement instrumentalisé au bénéfice du Pouvoir du Présent. Clovis est loin d’être le Saint dont les monarchistes usent pour leurs hagiographies, tout comme la Révolution n’est pas, du moins au début, la libération d’un peuple. Tout comme Jeanne d’ Arc qui a été utilisée aussi bien à Gauche qu’à Droite, pour des raisons complètement différentes.

Voir ce commentaire dans son contexte