Commentaire de velosolex
sur Remera, malformations, pesticides : Le remake d' « Un jour sans fin ! »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

velosolex velosolex 5 novembre 2018 19:25

@alinea
Bonjour
Il y une vraie omerta dans le monde agricole. On peut dire que les gens qui se rebellent, après avoir été souvent victime, sont apparentés à des traîtres, s’ils dénoncent le lobby. Quelque chose de mythologique. Ramenant les grandes questions existentielles, comme on les rencontre dans la guerre. Se taire ? Collaborer ? Résister ?... 
Il y a l’histoire de cette femme courageuse, qui a dénoncé l’emploi des pesticides, dans les vignes du Bordelais, après la mort de son frère, décédé suite à une cancer lié, étant ouvrier agricole....Elle est maintenant montré du doigt. 
Que faire ?..Se barrer peut être si on a l’énergie et la volonté de faire autre chose. Ce qui est une marque de grande courage et de lucidité..
.Ils ont réussi à tuer la terre de Beauce, une des plus belles de France. Les nappes sont épuisées, l’eau des réseaux est inconsommable, la terre ne produit plus comme autrefois, même en augmentant les doses....Il y a donc aussi cette addiction. L’usage des pratiques anciennes a été oublié, exige de toute façon un autre rapport au milieu. Ca peut être notre chance. Finit la mondialisation, le bottage en touche. On revient au local, on fait marcher les gens du coin en circuit court. Tout le monde s’y retrouve, sauf les multinationales... 
Peut être qu’elles seront gentilles, que tout se passer bien, et que monsieur Bayer voudra bien partir en retraite faire pousser des pommes et des tomates dans son jardin, en pensant à ses petits enfants. 


Voir ce commentaire dans son contexte