Commentaire de Mélusine ou la Robe de Saphir.
sur Les estropiés de la curiosité


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 7 novembre 2018 16:27

@Fergus

Bonjour
Effectivement, vous avez bien saisi le problème. Le déni de la différence de génération. Enfants nous ne pouvions être semblables aux adultes. Chacun à sa place. Pas de confusion, ni de genre, ni d’âge,.... C’est bien cette distance qui obligeait l’enfant à construire un pont pour atteindre la maturité. Nos parents ont l’air de savoir des choses. Raison pour laquelle nous voulions grandir : en étudiant, lisant, apprenant. Si les parents actuels considèrent l’enfant directement l’enfant comme leur égal, plus de motivations, plus de mystère, plus d’envie de progresser. Quel intérêt ? Et comme les parents restent fixés au stade de l’adolescent (ou adulescence). Tous au même niveau. Tant que ces personnes ne sont pas confrontée à un grave problème, le « truc » tient un certain temps. Mais face à une catastrophe, ils n’auront aucun repère pour s’en sortir. Ou alors, il se conforment au pervers-narcissique (sans émotion, ni question, ni empathie : on fonctionne,...).


Voir ce commentaire dans son contexte