Commentaire de Sergio
sur Les estropiés de la curiosité


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Sergio Sergio 7 novembre 2018 20:24

@Mélusine ou la Robe de Saphir.

Et moi donc, je n’accepte pas que la société veuille à ma place, mon bonheur (retraite, santé, thésaurisation, bien vieillir, bien mourir ...). L’alternative n’est pas le chômage ni la machine à lobbyiste, je me regarde dans la glace et me dis : « C’est quoi ta marche de manœuvre ? » Dans mon travail (toxicomanie), je porte la ’casquette’ que l’on me donne, mes suivis m’ont pris tout au long de ma carrière pour : un frère, un père et l’âge aidant, un grand père, j’ai l’impression d’être obsolète. Je ne les tiens pas, ils se tiennent à moi et j’ai de l’affection pour eux. je les dé-perfuse et les sèvre de l’addiction aux institutions, mais la société nous les renvois. C’est la réponse qui leur convient et moi je suis trop vieux pour tout ça.


Voir ce commentaire dans son contexte