Commentaire de Aristide
sur Les estropiés de la curiosité


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Aristide Aristide 8 novembre 2018 12:39

@Fergus

Globalement vrai.

Comment donc ? Les enfants comme les adultes sont largement informés, curieux, ... Quelle nécessité à prendre au sérieux les les propos d’un artiste aigri qui écrit : « Dans le domaine des loisirs, cette amputation de la curiosité est plus spectaculaire encore. Un artiste (c’est lui) vient se produire à côté de chez vous, vous n’en avez jamais entendu parler, il n’a pas eu les honneurs de la télévision et votre journal local ne s’abaisse jamais à faire la promotion des saltimbanques locaux ou anonymes, il n’y a aucune satisfaction personnelle pour ceux qui se prétendent journalistes à rencontrer un inconnu. Eux, ce sont les grandes vedettes qui n’ont pas besoin de leur aide pour remplir les salles qu’ils veulent interviewer par vanité sans doute.  »

Voilà donc que cet artiste à l’ego surdimensionné nous livre un jugement général sur tous les enfants, ses compatriotes au seul prétexte que son art n’attire personne et que les journaleux du coin savent que l’encre et le papier qui servirait à décrire son oeuvre serait dépensé en pure perte.

Allons, nous disposons de tous les moyens de communications qui permettent l’échange, la curiosité, ... Alors bien sur avec les défauts d’une instantanéité qui peut empêcher le recul mais tout de même ....


Voir ce commentaire dans son contexte