Commentaire de Mélusine ou la Robe de Saphir.
sur Sigmund Freud, réformateur social ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 12 novembre 2018 14:03

@pallas
L’émission sur ARTE est génialement faite et pose le fond du problème. L’homme dans les tranchée ne peut et n’a pas le droit de souffrir d’hystérie. L’hystérie vient d’utérus. Ces réfractaires à la guerre étaient classés comme « anormaux » parce qu’ils présentaient des symptômes réservés aux femme. Etre un homme, c’est combattre sans se poser de question, quand l’ETAT le décide. Bon, cela ne répond pas à votre question. Une femme ou un homme dirigé par ses hormones (féminines ou masculine), n’a plus aucun pouvoir psychique sur son corps. Chez les hommes, c’est la testostérone, les femmes, entre autres, les estrogènes. Mais ne pas mettre toutes le femmes névrosées et hystériques dans le même poulailler. L’hystérie est aussi, paradoxalement la voie de la sublimation. Une personne sans poussée sexuelle se rapproche psychologiquement de l’alexythimie ou du robot. Guère mieux,...(la mort guette au tournant,...)


Voir ce commentaire dans son contexte