Commentaire de Coriosolite
sur Refuser le plat de lentilles


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Coriosolite 16 novembre 2018 17:57

Bonjour,

Quelle sera l’ampleur du mouvement, on le saura demain soir, saura t il se poursuivre et s’amplifier ? On verra bien.

Ce qui me semble important c’est qu’on arrive à un moment ou le malaise face à la globalisation néolibérale atteint un seuil critique et finit par se traduire en protestations ouvertes venant de la base.

On peut se dire qu’il serait temps de réagir après ces décennies de domination de l’idéologie libérale alliée aux valeurs libertaires post-68.

Cette longue apathie politique des peuples européens, y compris le peuple français, est due, ce n’est plus un secret, au ralliement au libéralisme des organisations politiques et syndicales de gauche traditionnellement porte-paroles des intérêts des plus faibles.

Et puis le réveil sonne, élections après élections le peuple revient et ouvre son bec.

Encore pas très fort, mais de plus en plus fort.

Nous sommes dans un moment entre-deux. L’ordre libéral avait cru avoir neutralisé les peuples à coup de TINA, de retour aux heures sombres, de diabolisation etc. L’ordre libéral assiste avec surprise et dégoût à la vague des barbares populistes dans leur monde parfait.

A tout moment peuvent surgir des évènements imprévus créant des situations instables, avec à leur origine des causes jugées futiles et méprisables par nos élites.

Une augmentation du prix des carburants ici, un crime d’un migrant là-bas, la corruption des élus et l’insécurité ailleurs.

Tout évènement même mineur peut suffire à déclencher une séquence d’imprévisibilité et de troubles, et ça n’importe où et n’importe quand.

Et ça commence à faire peur à nos élites.


Voir ce commentaire dans son contexte