Commentaire de Rincevent
sur Le CNR, les 200 familles, les nazis et De Gaulle : une histoire de France


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Rincevent Rincevent 23 novembre 2018 23:05

@CN46400

Pour l’Occupation, les Allemands avaient fait le choix de maintenir un gouvernement français pour les affaires courantes, plutôt que de gérer le pays directement comme en Pologne. C’était bien plus économique en terme de personnel administratif, de garnisons et de police, par exemple. Avec quand même quelques verrous évidents comme la censure de presse.

Si tous les journaux ‘’généralistes’’ ont continué de paraitre, c’était dans le même état d’esprit qui faisait que les théâtres, les cinémas et les terrasses en été étaient toujours bien remplis. Quelqu’un a dit un jour que 5 % des Français avaient résisté activement et 2 % avaient collaboré vraiment, le reste attendant que ça se passe en comptant ses points de retraite… Ça ne faisait pas de ces gens des héros mais pas des collabos non plus.

Les Français comptaient surtout sur les Américains pour les débarrasser des vert-de-gris, pour les Russes c’était loin et on ne semblait pas spécialement pressé de les voir un jour… Je parle là à partir de ce que mon père m’en a raconté et il a tenu un cahier durant toute cette époque, depuis Munich jusqu’à la Libération. Une de ses activités favorites le soir était, après avoir écouté la radio suisse (Radio Sottens), de déplacer des petits drapeaux sur une carte de l’Europe, en fonction des offensives de l’Armée Rouge, surtout après Stalingrad. Lui savait que ce serait par là que le Reich s’effondrerait le plus surement.


Voir ce commentaire dans son contexte