Commentaire de titi
sur Le CNR, les 200 familles, les nazis et De Gaulle : une histoire de France


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

titi titi 25 novembre 2018 01:11

@CN46400

Les gagnants ont toujours raison, c’est pas une raison pour lui cirer les bottes et répéter le catéchisme communiste surtout que depuis 70 ans les réalités sont connues.

Si aux familles des prisonniers qui ont été fusillées,
on ajoute ces mêmes prisonniers qui seront déportés et exterminés à leur retour….
on ajoute les minorités déportées et exterminées (les allemands, les tchétchènes)…
on ajoute les soldats qui étaient poussés vers les champs de mines (pas de déminage pour ne pas perdre de temps)…
on ajoute les civils qui ont eu interdiction de quitter Stalingrad ou Leningrad assiégé ….

bref si dans toutes les victimes soviétiques de cette guerre, dont le nombre est souvent mis en avant pour minimiser l’action des autres alliés, on retranche les victimes de Staline lui même, je pense que la balance est d’un seul coup beaucoup équilibrée.


Voir ce commentaire dans son contexte