Commentaire de Luniterre
sur Le CNR, les 200 familles, les nazis et De Gaulle : une histoire de France


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Luniterre Luniterre 25 novembre 2018 22:39

UN ÉLÉMENT DE RÉPONSE « GROUPÉ » POUR LES TROIS... :


@Breton8329

« ...ou plus exactement, la volonté des communistes français de profiter de la débâcle de 40 pour occuper l’espace politique vacant (réf 1). Mais c’était sans compter sur la police de Vichy, plus anticommuniste que les nazis,... »


@CN46400

« ...l’Humanité fait des démarches pour une reparution légale qui finalement lui est refusée.... Quoi d’anormal ?... »


@Rincevent

« ...la seule explication que je vois serait des consignes envoyées de Moscou, dans le cadre de l’accord Ribbentrop/Molotov, sinon, quoi ? »


En réalité, il n’y a pas plus de raison de voir l’histoire des communistes comme celle d’un bloc que pour n’importe quel autre groupe humain, malgré les apparences.


La démarche de Duclos, via Tréand et Ginollin, auprès des allemands, non seulement n’était-elle certainement pas représentative de l’état d’esprit de la majorité des communistes français, mais elle eut même probablement rencontré une vive opposition interne, eut-elle été connue.


Une doc historique essentielle sur le sujet, ce sont les mémoires de Mounette Dutilleul, qui s’est trouvée très proche de ces événements.


https://tribunemlreypa.wordpress.com/2018/02/11/mounette-dutilleul-ou-la-memoire-effacee-comment-appeler-les-choses-par-leur-nom/


[Il semble que le doc ait été remis en ligne, depuis la parution de cet article]


De même l’origine réelle de l’initiative n’est vraisemblablement « moscovite » que par la présence de Thorez à Moscou, aux bons soins de l’Internationale, où il était relativement influent, et non pas forcément par d’autres autorités « supérieures ». La dissolution de l’Internationale, par la suite, est au moins autant une manière de régler ce genre de problèmes qu’un « concession » faite à l’Occident. En fait, une bonne occasion de se débarrasser du boulet...


http://pcf-1939-1941.blogspot.com/2013/06/demande-de-parution-de-lhumanite-du-26.html


Le Kominform, à l’initiative d’Andreï Jdanov, visait, quant à lui, par la suite, à redresser la complaisance « occidentale » des PCF et PCI, sans réussite notable, et fut donc abandonné à son tour.


De cette complaisance, voit le résultat, aujourd’hui...


Luniterre



https://tribunemlreypa.wordpress.com/andrei-jdanov-1947-rapport-sur-la-situation-internationale_/



https://tribunemlreypa.wordpress.com/doctrine-jdanov-les-bonnes-feuilles-commentees-selon-eduscol-du-rapport-jdanov-de-1947/



**************************





Voir ce commentaire dans son contexte