Commentaire de L’enfoiré
sur Les Rois Manipulateurs


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

L'enfoiré L’enfoiré 27 novembre 2018 11:59

@Jelena bonjour,
 J’ai lancé cette annonce de manière plus ou moins vindicative avec le style en sous-main : « puisque vous juger les jeunes pour leurs méfaits, je veux voir ce que vous avez dans le bide et dans les tripes pour le corriger ».
 A 71 piges, je (et peut-être vous) ai connu l’époque pendan laquelle tout cela n’existait pas, où les études se faisaient par l’intermédiaire des livres et des professeurs qui étaient en charge de nous passionner pour nous enseigner ce qui allait faire notre futur.
 Nous n’étions pas plus des anges qu’aujourd’hui.
 Je me souviens d’avoir eu un prof d’allemand qui allait pleurer chez le recteur à cause de nous. L’allemand qui ne m’a laissé que ce souvenir et qui m’aurait beaucoup plu aujourd’hui d’en connaître plus.
 Vous avez raison, nous sommes dans un monde où la virtualité à pris la relève.
 Plus rien de tangible.
 Si vous avez entendu les dernières nouvelles, le gâteau des GAFA s’est effondré en Bourse et doit se trouver un deuxième souffle.
 Je suis un généraliste. Des tweets, j’ai toujours été un adversaire acharné.
 Facebook, j’y suis pour voir jusqu’où vont aller les conneries.
 Chercher des amis sur un mur de Fakebook !!! Une de plus...
 Les amis, je les ai en tête à tête et on discute en confrontant des idées générales.
 Quels sont les pays qui avancent vraiment en douce, en silence, sans pub, sans cris pour percer les oreilles des autres : la Russie et la Chine.


Voir ce commentaire dans son contexte