Commentaire de velosolex
sur De la révolte des bonnets rouges, à celle des gilets jaunes, le même moteur à quatre temps de l'explosion sociale


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

velosolex velosolex 28 novembre 2018 10:02

@dorian
Un écrit long de plus de deux lignes, bravo. Revient vite le naturel, la parano simpliste enkystée autour de l’âge, de la ringardise, imprécations qui font sourire, de la même façon que quand on lit Foufouille.
Qui perd son temps, ici, celui qui tente d’analyser le quotidien, qui est satisfait des échanges courtois avec les autres, même si on n’est pas toujours d’accord, le sel de la vie en fait, ou celui qui se perd en invectives gratuites, radote ?
Vous avez toute liberté de partir, au lieu de vous comporter en petit chien harnieux, sans aucun contenu autre que sa propre rage.
Perdrait on son temps sur agora ?. Ca dépend mon capitaine de ce qu’on apporte, de ceux qu’on croise. Individu esseulé, sorte de Deschiens de le l’écran ?...Les écrits mis à part ceux qui ressemblent à des tweets débiles rageurs sont riches, croisés d’informations, et de sensibilités différentes. Il faut en effet aimer un peu s’extraire du monde, aimer écrire, la gymnastique que ça induit, une création, et chérir un peu la solitude pour « perdre son temps » ici. Comme je le fais sur mon vélo dans de longues ballades, n’hésitant pas à parler parfois avec des cyclistes de rencontre. Vous pouvez continuer à ressembler à ce téléspectateur qui gueulait contre sa télé, dans le temps, avec pour seul changement de vous en prendre maintenant à ceux qui tentent d’avoir des échanges civilisés,. C’est votre part de liberté. Quelque soit votre âge, votre condition, vous pouvez évoluer, car rien n’est statique en ce monde, ou régresser encore….Internet est encore un média nouveau, il met en relation des gens aux quatre coins du monde, avec une base de données incroyables. C’est renversant. Mais à chacun sa capacité d’enthousiasme, pour conjurer surtout l’amertume


Voir ce commentaire dans son contexte