Commentaire de Gabriel
sur En jaune, combattre pour survivre


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Gabriel Gabriel 4 décembre 2018 11:13

@Taverne
Dans l’idéal vous avez raison, mais dans la réalité il en va tout autrement. Les formes que prenne la colère sont fonction du niveau d’exaspération et d’impuissance ressentie face au degré d’indifférence et d’injustice subit. Aujourd’hui, des individus n’ont plus rien à perdre parce qu’on leur a tout pris et qu’ils n’arrivent même plus à nourrir leur famille... Devant un ventre vide, la philosophie et le droit sont inaudibles. 


Voir ce commentaire dans son contexte