Commentaire de Areole
sur Gilets Jaunes : recul gouvernemental, quand la « bagnole » guide le peuple !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Areole 5 décembre 2018 11:29

« En faisant fi de l’état de Droit, des institutions et du calendrier électoral, savent-ils au moins par qui ils le remplaceraient : Mme LE PEN, M. MELENCHON ou qui d’autre ? »

Là, ça sent la panique des « petits verts » qui craignent la disparition de leurs sinécures.

En fait vous auriez voulu que les gilets jaunes s’accordent sur le nom du remplaçant élyséen avant de s’installer sur les ronds-points. Bien sûr, il fallait aussi qu’ils respectent l’état de droit, les institutions et le calendrier électoral... Sinon à la niche ?

Et dire que vous aviez des prétentions à parler pour le bien « des peuples ». C’est à mourir de rire.



Voir ce commentaire dans son contexte