Commentaire de Alain
sur Gilets Jaunes : recul gouvernemental, quand la « bagnole » guide le peuple !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Alain 5 décembre 2018 13:20

@Spartacus
C’est l’idéologie décroissante qui crée les chomeurs et la misère ? T’as pas trouvé mieux comme bêtise ?
Tout ce que tu possèdes est fabriqué en Chine pour la plupart du temps, c’est de la faute aux décroissants ?
Les gens que tu voies dans la rue et qui tiennent un téléphone dans une main quand c’est pas 2 (un dans chaque main), c’est la misère créée par les décroissants ?

On ne peut pas être entièrement d’accord avec l’auteur, mais on ne peut pas lui donné tort : c’est la voiture qui guide le peuple. Regarde dans la rue, que vois-tu ? une majorité de vélos pilotés par des décroissants ?

Hier, j’ai parlé avec une dame qui a vécu dans plusieurs pays et elle me disait que les français se croyaient pauvres mais que la pauvreté, elle l’avait vu : c’était la guerre et la faim et que la France, ce n’est pas vraiment çà. Elle m’a parlé des bagnoles, des téléphones portables, des grosses télés et de tout ce consumérisme à la con qui ne mène nulle part. Elle a reconnu que ce gouvernement n’allait pas dans le bon sens et qu’il fallait le combattre, mais que certains devraient regarder autour d’eux avant de se dire pauvres.
Une autre personne m’a aussi dit que si on trouvait notamment aux USA des gens qui meurent de faim, on n’en trouvait pas en France. Du moins pas à la hauteur de ce qu’on pourrait voir dans d’autres pays et même aux USA. Et donc, qu’il fallait un peu relativiser certaines choses.

Bon, après, ton discours, ca me rappelle la France au 18ième siècle. Quand les allemands ou les italiens venaient faire de la musique en France, çà n’allait jamais. On leur disait que la musique, ce n’était pas comme çà qu’on devait la faire. Mozart est parti en se foutant de la gueule de ce peuple qui croyait tout savoir et des italiens ont préféré retourner en Italie. 300 ans plus tard, on connait Mozart et Vivaldi sur toute la planète et aucun français digne de leur qualités. Résultat : la France se croyait le centre du monde et finalement... 300 ans plus tard, tout le monde va vers les énergies renouvelables, sauf... le pays qui croit tout savoir mieux que tout le monde. Ne parlons pas des USA qui eux ne pensent qu’au fric avant tout chose..


Voir ce commentaire dans son contexte