Commentaire de Olivier
sur Et la finance dit à Macron d'aller à Canossa...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Olivier 10 décembre 2018 12:10

C’est ce qui s’appelle un morceau de bravoure !

Hélas la finance mondiale a plus d’un tour dans son sac. Une fois le Macron cramé (ça rime, en plus !), elle sortira en 2022 une nouvelle marionnette de son chapeau, genre « homme nouveau », pour qui le bon peuple s’empressera de voter, ayant goulûment avalé la propagande des médias subventionnés.

Il ne manque jamais d’un arriviste qui aimerait mettre l’Elysée sur son CV.

En attendant ce seront cinq années de plus pendant lesquelles ces messieurs vont continuer à se gaver avec les intérêts d’une dette fabriquée de toutes pièces...


Voir ce commentaire dans son contexte