Commentaire de velosolex
sur Les vacances de monsieur Hulot


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

velosolex velosolex 19 décembre 2018 10:54

D’autres têtes à claques ? Y a le choix dans ce théâtre de guignols. J’ai il y a quelques mois fait mon p’tit article sur le 80, loi débile et qui a sans doute bien catalysé la colère actuelle. Limitation de vitesse à 80 km/h, et manipulation sécuritaire Ce Philippe, droit dans ses bottes cirées par le peuple est l’incarnation de la myopie actuelle, de cette grande déconnexion qui a mené au mouvement actuel, un retour du refoulé. Lui qui se drapait hier dans le suaire de la sécurité, tout comme Macron l’a fait avec le climat, sont des hyperboles de l’hypocrisie roulant pour le jeu du libéralisme, et disons le, des copains fortunés ! Aucune vision du territoire, une soumission simple aux intérêts des multinationales, ignorant totalement les problèmes du territoire profond, « la banlieue », étant depuis tant d’années, le champ exclusif de la figure de la marginalisation et de l’exclusion. La colère actuelle, ne pouvait être compris, car hors champ, sur la frontière, et a ressemblé dans la répétition des commentaires parisiens, aux moqueries de madame de sévigné, envers les bas bretons, lors de la révolte des bonnets rouges ; Une affaire datant de presque trois siècles, mais toujours actuelle. C’est ce qui m’a fait écrire cet autre article il y a trois semaines : https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/de-la-revolte-des-bonnets-rouges-a-209991 Car voyez vous , je pense qu’en dehors des personnes, le mal vient des institutions, d’un arrivisme politique centralisé qui promotionne la bêtise, des décisions en emporte pièces. C’est pourquoi je préfère parler souvent plus du contexte, que des personnes. Hulot n’était sans doute pas le pire, car il a gardé tout de même au delà de ses défauts, une certaine indignation, qui a fait explosé finalement la marmite des nominés, révélant l’imposture de sa condition de ministre de la figuration, en échappant aux montreurs de marionnette. 


Voir ce commentaire dans son contexte