Commentaire de Pierre Régnier
sur Farhad Khosrokhavar, un déni du djihadisme à haut risque


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Pierre Régnier Pierre Régnier 26 décembre 2018 09:59

Ce déni d’un directeur d’études à l’EHESS est la tricherie d’un individu, à un moment donné, sur un aspect d’un danger évident. Il y a beaucoup plus grave :

Depuis des années, la fausse Gauche, des journalistes et de nombreux autres français en position de pouvoir médiatique qui lui sont soumis ainsi que, pire encore, les gouvernants, pratiquent un véritable nouveau négationnisme, celui qui affirme et répète sans arrêt que l’islam n’est pas dangereux.

Ces tricheurs de haut niveau de responsabilité font passer les islamophobes, dont la crainte du terrible islam est totalement justifiée, pour des racistes haïssant les musulmans. Et cette tricherie est quotidiennement acceptée et reproduite par les rares commentateurs pourtant lucides sur la réalité.


Voir ce commentaire dans son contexte