Commentaire de Pascal L
sur Jean-Paul II : La Splendeur de la vérité


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Pascal L 3 janvier 14:57

@Christian Labrune
Vous faites une erreur de destinataire pour le début de votre réponse. Il y a beaucoup d’arrogance dans la suite qui m’est destinée. Vous pensez savoir ce qui est vrai et ce qui est faux alors que vous n’avez aucune idée de ce que les Chrétiens racontent. Parce que vous n’avez jamais fait l’expérience de la présence et de l’amour de Dieu, vous affirmez que ce ne sont que des inventions. Mais contrairement à la théière de Russell que personne n’a jamais vu, les expériences sur la présence de Dieu et de Jésus se compte en centaines de mille et sans doute en millions si j’extrapole de ce que je connais sur le milliard et plus de personnes qui se prétendent Chrétien. Personne ne vous demande de vous intéresser au phénomène, mais vos arguments d’autorité ne montrent que votre incompétence sur le sujet. Même les chamans de l’antiquité à nos jours en savent plus que vous sur les phénomènes qui ne sont pas pris en compte par nos appareils de mesure. Je ne cherche pas à vous convaincre, mais à corriger des erreurs que vous faites volontairement pour égarer des lecteurs. Vous ne tirez pas vos conclusions d’observations mais de ce que vous considérez à priori comme la vérité. Il s’agit là d’un raisonnement en boucle qui n’est acceptable pour aucun scientifique. De toutes façons, vous ne pourrez jamais démontrer que Dieu n’existe pas, pas plus que je ne peux démontrer l’inverse, mais comme je l’ai déjà dit, Dieu ne s’adresse jamais à notre intelligence. Votre envie de contrôle permanent ne vous aide pas ; il faut savoir lâcher prise.


Voir ce commentaire dans son contexte