Commentaire de Giordano Bruno
sur Élysée : « Les rats quittent le navire »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Giordano Bruno 5 janvier 09:46

Il est tout de même sidérant d’oser prétendre à la présidence de la République en s’estimant incapable d’écrire ou d’improviser soi-même ses discours comme les rhéteurs d’antan. Quelle incompétence ! Ces personnes sont tout sauf des élites.


Voir ce commentaire dans son contexte