Commentaire de baldis30
sur Élysée : « Les rats quittent le navire »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

baldis30 5 janvier 10:36

à l’auteur

 bonjour et meilleurs vœux

avec cela je bondis

« Nul doute pourtant que Sylvain Fort, passionné d’opéra et auteur d’une remarquable biographie d’Herbert von Karajan devrait, dans quelques jours, pousser un soupir de soulagement en passant le portail de l’Élysée : mieux vaut fréquenter Mozart et Verdi que les crabes  »

 Quel mélange de noms tout à fait mal-à-propos ... déjà le sujet de la biographie est une indication majeure ... de très mauvais choix disons social pour ne pas aller plus loin ... Evidemment s’attendre de la part d’un tel personnage qu’il écrivît la biographie de Claudio Abbado ... ce fût un mi-racle, voire un racle complet... ! Asinus asinum fricat .... Quant à fréquenter Mozart ou Verdi de la part d’un marcheur on sombrerait dans le ridicule... Pour le premier on rappellera que REICHA, oui le TRES GRAND REICHA n’en déplaise à beaucoup, disait de l’enrichissement par la musique que Mozart est mort pauvre... Quant à Verdi il y a longtemps qu’il est catalogué, le chœur des esclaves de Nabucco constituant un ralliement, exactement comme le duo Giorgio-Ricardo de « I puritani » ( Bellini) que vous avez certainement chanté avec des paroles propres à l’artilleur dune ville de l’est...

Et que dire de ce musicien du XIXème siècle qui vint à Lyon donner deux concerts au profit des canuts ... la mémoire lyonnaise n’a pas failli ... cherchez donc une rue Franz Liszt dans l’agglomération ... je n’en ai pas encore trouvé une même dans les municipalités dites populaires ....

Si vous choisissez vos musiciens ... ne tapez pas à côté de la plaque !


Voir ce commentaire dans son contexte