Commentaire de ETTORE
sur Élysée : « Les rats quittent le navire »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ETTORE ETTORE 5 janvier 15:04

C’est le bal des opportunistes qui se délite !

Coups après coups, les serres de tout ce beau monde, qui agrippaient le radeau Macron, lâchent les unes après les autres.

Plus d’un, a compris que le courant porte vers les rapides, et que c’était maintenant ou jamais d’essayer de rejoindre la rive, ou de couler avec la Macronnie.

Oui, on peut les comparer à des rats, de ceux qui viennent là, ou le fromage

est sans partage !


Voir ce commentaire dans son contexte