Commentaire de Shawford
sur Élysée : « Les rats quittent le navire »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Shaw-Shaw Shawford 6 janvier 12:01

@Fergus

Chiens écrasés, chats PELÉS, une bonne métaphore de la vie, parfaitement accomplie sur le plan mécanique !

Reste à dire à BEZOS d’investir dans les ateliers de maintenance FENWICK de Marseille, et le tour de manivelle sera joué !


Voir ce commentaire dans son contexte