Commentaire de oncle archibald
sur Vincent Lambert et la dignité de tout être humain, des plus vulnérables en particulier


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

oncle archibald 10 janvier 12:45

Je trouve absolument dégueulasse que cette infortunée personne n’ait pas été autorisée à changer d’hôpital puisque plusieurs établissements spécialisés ont, depuis longtemps, déclaré qu’ils étaient prêts à accueillir Vincent Lambert pour améliorer ses conditions de vie.

Comme l’auteur je suis outré que le corps médical en charge de sa personne ne le traite pas comme un patient lourdement handicapé mais comme un cadavre qui respire encore alors qu’il prouve jour après jour et malgré les tentatives de mettre un terme à sa vie qu’il reste bien en vie et pas en fin de vie.

Je frémis en lisant qu’actuellement, il vit comme s’il n’existait pas : sans soins de kinésithérapie, sans sortie en fauteuil roulant, sans stimulation, en limitant même les visites qu’il peut recevoir dans sa chambre.

Vincent Lambert n’est plus un patient mais un enjeu dans la bataille des tenants et des opposants à l’euthanasie, qu’il s’agisse des membres de sa famille ou du corps médical qui s’occupe de lui. C’est horrible !

Si c’est juste sa femme qui ne veux pas être mariée à une personne lourdement handicapée, ce que je comprends parfaitement, ne peut-on prononcer un divorce et qu’il puisse enfin être respecté en tant qu’être humain lourdement handicapé par ceux qui estiment toute personne respectable et qui ont envie de continuer à l’aimer.


Voir ce commentaire dans son contexte